『ブロークン・ソード 5』でリスニング! #1 Enquête à Paris

💪 会話を聞いて、状況を把握する
🖊 内容理解
⏰ 10分

書きおこし

『 ウロボロスの呪い~Broken Sword~ 』(英:Broken Sword 5: The Serpent’s Curse )© Revolution Software, 2013/2014からの抜粋です。

(George) (La rue était calme et très chic. Pas le genre de quartier pour un voleur opportuniste.)
(Je n’ai jamais pu résister aux vitraux de Paris.)
(La basilique du Sacré-cœur, le point culminant de Paris. Impressionnant.)
(La carte proposait du café et un choix limité de sodas.)

(George) Excusez-moi.

(Serveur) Monsieur ?

(George) Il vient d’y avoir un vol à la galerie.

(Serveur) Ah bon.

(George) Vous n’avez pas l’air surpris…

(Serveur) La propriété, c’est le vol, Monsieur. Et l’art, c’est la propriété. Donc l’art, c’est du vol. Vous n’êtes pas d’accord ?

(George) Euh, vu sous cet angle, j’aurais du mal à ne pas l’être.
Que savez-vous à propos du Lézard Bleu ?

(Serveur) C’est une galerie bourgeoise, sans intérêt et inabordable. Comme son conservateur prétentieux, Hector Laine.

(George) Avez-vous vu quelqu’un sortir de la galerie tout à l’heure ?

(Serveur) Il y avait une jolie femme, avec un appareil-photo. Elle poursuivait quelqu’un.

(George) Ce devait être Nico.

(Serveur) Vous la connaissez ? Vous m’étonnez.

(George) Que pouvez-vous me dire à propos de l’homme qu’elle poursuivait ?

(Serveur) Je dirais que comme nous tous, il n’avait rien de fondamentalement particulier, Monsieur.

(George) (Je comprenais pourquoi personne ne fréquentait ce café…)
Henri, le propriétaire de la galerie, a été abattu en voulant empêcher le vol.

(Serveur) La vie n’a plus de sens quand on a perdu l’illusion d’être éternel.

(George) C’est ça… Vous le connaissiez bien ?

(Serveur) Pouvons-nous vraiment connaître les autres êtres humains, Monsieur ? Il venait très peu au café, contrairement à son ami, Monsieur Laine.

(George) Vous connaissez Hector Laine ?

(Serveur) Laine ? Ah oui, il vient parfois boire un verre. Hier soir, il a filé sans payer.

(George) Hier soir ? Vers quelle heure ?

(Serveur) Après minuit, j’en suis sûr. Si vous le voyez, donnez-lui son addition, et dites-lui de la régler la prochaine fois.

(George) (Je me demandais si Laine était pressé d’aller quelque part, ou s’il avait juste essayé de filer sans payer.) Merci pour votre indifférence sans faille, Monsieur.

(Serveur) La prochaine fois que vous viendrez, je vous offrirai peut-être un café, allez savoir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s